CIA :: Comité International d'Auschwitz

Stauffenbergstraße 13/14
10785 Berlin
Allemagne

Téléphone: ++ 49 (030) 26 39 26 81
Télécopie: ++ 49 (030) 26 39 26 83

URI: http://www.auschwitz.info/

Navigation par les services:
 
Navigation par les langues:
 
Navigation par les langues:
 
 
 
 
The Eleventh: You shall not B indifferent. Indifference kills.

 

Lettre des survivants aux participantes et participants des Journées mondiales de la jeunesse organisées par l'église catholique

«Indignez-vous contre l’injustice et l’indifférence de ceux qui laissent commettre l’injustice.»

Les survivants d’Auschwitz adressent une lettre aux participants des Journées mondiales de la jeunesse organisées par l’église catholique à Cracovie/Pologne, pendant lesquelles 1,5 million de jeunes du monde entier sont attendus.

À partir de demain, des jeunes du monde entier, venus participer aux Journées mondiales de la jeunesse organisées par l’église catholique, à Cracovie, visiteront le Mémorial d’Auschwitz-Birkenau.
Les visites auront lieu du 20 au 28 juillet 2016. Dans les premiers jours, le nombre de jeunes visiteurs sera de 20.000 par jour. Ensuite, il passera à 30.000.

Les survivants d’Auschwitz sont touchés par le grand intérêt manifesté par les jeunes pour visiter le Mémorial et s’informer de la destinée des survivants et de celle de leurs familles.

En signe de reconnaissance et de sympathie envers les jeunes, les survivants leur transmettent la lettre ci-jointe contenant la somme de leurs souvenirs et de leur expérience de vie depuis Auschwitz jusqu’à ce jour.

À Berlin, Christoph Heubner, le vice-président exécutif du Comité international d’Auschwitz a souligné ce qui suit : « La lettre des survivants est un message contre l’indifférence et un appel à l’engagement. Le regard des survivants sur le monde d’aujourd’hui n’est ni adouci par l’âge ni serein mais empreint d’une inquiétude et d’une indignation profondes. C’est pourquoi les survivants demandent aux jeunes de transmettre leur vécu aux générations futures et d’assumer la responsabilité du monde d’aujourd’hui. »

Le 29 juillet 2016, le pape François visitera avec les survivants le Mémorial d’Auschwitz-Birkenau.

 

 

 

Lettre des survivants aux participantes et participants des Journées mondiales de la jeunesse organisées par l'église catholique

Chers amis !

Vous êtes venus du monde entier à Cracovie, en tant que jeunes, pour fêter ensemble avec le pape François les Journées mondiales de la jeunesse organisées par l’église catholique. Nous sommes reconnaissants envers tous ceux d’entre vous qui, pendant ces journées, veulent également visiter le Mémorial d’Auschwitz-Birkenau. Vous verrez l’un des lieux les plus tristes du monde : le lieu qui, comme nul autre, est devenu le symbole de l’assassinat de familles juives d’Europe, de Sinti et Roms, de Polonais, de prisonniers de guerre de l’Union soviétique et de nombreux prisonniers politiques d’un grand nombre d’autres pays d’Europe. Un lieu du crime, un cimetière, un mémorial.

De nombreuses victimes avaient jadis le même âge que vous aujourd’hui. Nous aussi, en tant que prisonniers, étions des jeunes gens de votre âge. Nous aimions la vie et nos familles. La plupart d’entre nous sont revenus seuls d’Auschwitz et des champs de cendres que vous allez visiter. Nous avions survécu et nous survivons jusqu’à ce jour – nos souvenirs de la haine, de la persécution puis de l’horreur d’Auschwitz marquent notre vie à jamais. Et pourtant, nous ne sommes pas figés dans la haine envers les assassins ; le désespoir et l’amertume ne nous ont pas rendus muets. Nombreux sont les survivants parmi nous qui, dans les décennies passées, ont fait, dans le monde entier, le récit de leur vécu : nous avons écrit des livres, tourné des films et avons toujours recherché le dialogue avec les jeunes, avec vous.

C’est pourquoi votre visite à Auschwitz est particulièrement importante pour nous : nous ne voulons pas que ce lieu de l’horreur tombe dans le silence. Nous espérons que vous préserverez notre vécu, que vous comprendrez, précisément ici, à Auschwitz, combien notre monde est menacé et fragile : en ces jours également, le rejet de l’étranger se manifeste dans de nombreux pays ; la violence d’extrême droite et la violence fondamentaliste prennent de l’ampleur ; la haine antisémite n’a pas encore pris fin. Des hommes méprisent la démocratie, attisent la haine contre les réfugiés et réclament à grands cris les réponses empoisonnées du passé.

Et voilà pourquoi, nous vous demandons aujourd’hui ce qui suit : aimez et protégez votre monde, souciez-vous de vos familles et de vos semblables ! Indignez-vous contre l’injustice et l’indifférence de ceux qui laissent commettre l’injustice. Le monde est mis entre vos mains ainsi que notre vécu. Protégez la tolérance et la démocratie, jouissez de la vie : c’est le résultat de nos expériences et nous voulons vous le transmettre – lors de votre visite à Auschwitz et pour votre vie future.

Nous vous remercions de votre visite.

Les survivants du camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau membres du Comité international d'Auschwitz

 

Welcome: The Pope and Survivors