CIA :: Comité International d'Auschwitz

Stauffenbergstraße 13/14
10785 Berlin
Allemagne

Téléphone: ++ 49 (030) 26 39 26 81
Télécopie: ++ 49 (030) 26 39 26 83

URI: http://www.auschwitz.info/

Navigation par les services:
 
Navigation par les langues:
 
Navigation par les langues:
 
 
 
 
Le président du CIA, Roman Kent, fait lecture du discours de bienvenue du secrétaire général des NU, Ban Ki-moon.
Le président du CIA, Roman Kent, fait lecture du discours de bienvenue du secrétaire général des NU, Ban Ki-moon. 
Logo UN

Message du Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon

Travail exceptionnel

(5.9.2012) Je transmets mes vœux les plus chaleureux au Comité international d’Auschwitz et à tous les participants à cette rencontre primordiale.

Le monde doit encore tirer les leçons de l’histoire de l’Holocauste – de ce temps où, dans de nombreuses régions de l’Europe, la tyrannie régnait et l’indifférence envers la détresse des personnes juives faisait partie du quotidien.

En tant que survivants de l’Holocauste, vous avez vu des choses imprononçables et dû supporter une souffrance infinie. À travers vos yeux, le monde d’après a été informé de l’horreur à Auschwitz-Birkenau et du réseau des ghettos et camps ayant nourri la machinerie du crime.
Vous avez accompli ensemble un long voyage. Vous avez fondé et choyé vos familles et atteint les objectifs que vous vous êtes fixé vous-mêmes dans la vie. Tout cela est l’héritage de votre force, votre persévérance et votre destinée.

Aujourd’hui, je me souviens avec vous des millions d’êtres chers, des amis et familles qui ne peuvent plus être avec nous. Je m’incline devant Monsieur le président, Noach Flug, qui nous a quittés l’an passé.

Son héritage également se perpétue grâce au travail exceptionnel de votre Comité et à la préservation durable du Mémorial qui nous aide à honorer les victimes de l’Holocauste et à protéger et préserver leur souvenir.

Même si le souvenir est douloureux – nous avons besoin de nous souvenir de l’Holocauste lors de l‘éducation des jeunes si nous voulons surmonter les préjugés, la haine et les violations des droits de l’Homme. Nous devons également nous efforcer de couper la parole, haut et fort, à ceux qui nient l’Holocauste ou veulent minimiser les faits.

Le programme sur la thématique de l’Holocauste, établi en 2006 par les NU, poursuit une coopération étroite avec des pédagogues et des partenaires tels que vous afin de garantir que notre histoire soit entendue et puisse servir de mise en garde contre les conséquences de l’antisémitisme et d’autres formes de discrimination.

Ce travail est d’une importance majeure pour nous tous. Les Nations unies ont été créées en réponse à la seconde Guerre mondiale et à l’Holocauste afin de bâtir pour tous les enfants de cette terre un monde de paix, de dignité et des droits de l’homme.

Je vous remercie tous pour votre contribution à la construction d’un tel avenir. Je souhaite plein succès aux travaux de votre assemblée générale.