CIA :: Comité International d'Auschwitz

Stauffenbergstraße 13/14
10785 Berlin
Allemagne

Téléphone: ++ 49 (030) 26 39 26 81
Télécopie: ++ 49 (030) 26 39 26 83

URI: http://www.auschwitz.info/

Navigation par les services:
 
Navigation par les langues:
 
Navigation par les langues:
 
 
 
 
© veldemanphoto
© veldemanphoto 

 

« B » à Bruxelles

Le grand « B » – la statue de la mémoire se trouve actuellement à Bruxelles

Depuis le mois de juin, la statue de la mémoire, le grand B, se trouvait au cœur de la partie ouest de la ville de Berlin, sur la Wittenbergplatz. Le B mis à l’envers, figurant sur l’inscription cynique « Arbeit macht frei » (Le travail rend libre) placée au-dessus de l’entrée du camp principal d’Auschwitz, rend hommage aux victimes de l’Holocauste. Des apprentis de la société Volkswagen ont fabriqué cette sculpture d’après une idée de la Française Michèle Déodat. Entre temps, le grand B a voyagé et se trouve actuellement devant le Parlement européen à Bruxelles.

Le jour même du 27 janvier, des jeunes avaient réalisé à Berlin une prestation culturelle devant la sculpture pour célébrer la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste et le 69e anniversaire de la libération d’Auschwitz. Ils avaient rendu hommage aux victimes en récitant un poème du poète lyrique, Volker von Törne (1934-1980) « En lisant le journal ». « Je lis dans le journal que les meurtriers / ignoraient tout des meurtres et assassinats. / (Ma sœur cousait jadis / sur la poitrine de ses poupées des pièces de tissus jaune.) »

Ce fut le dernier acte réalisé à l’emplacement de la statue, à Berlin, avant le transport de la sculpture lourde de cinq tonnes et demie à Bruxelles. Là, elle fut placée devant le Parlement européen, sur la place du Luxembourg. Elle se trouve sur le chemin des visiteurs du Parlement européen, au bord d’une place portant le nom de la première présidente du Parlement et survivante d’Auschwitz, Simone Veil.

Le 30 janvier, le président du Parlement européen, Martin Schulz, conjointement avec Henri Goldberg de la Fondation Auschwitz de Belgique et des apprentis de la société Volkswagen°AG, lors d’une cérémonie festive, dévoilèrent la statue qui désormais portera le message des survivants à Bruxelles et en Europe. Étaient invités à la cérémonie, les ambassadeurs de Pologne et d’Allemagne ainsi que des députés du Parlement européen. Étaient également présents, le président de la Chambre des représentants de Belgique, André Flauhaut, et Elke Eller, la représentante du directoire de la société Volkswagen AG.

À l’issue de la cérémonie, le président du Parlement européen, Martin Schulz, a été récompensé par Christoph Heubner, vice-président exécutif du CIA, qui lui a remis le Don de la mémoire. L’apprentie de Volkswagen, Laura Lange, dans son discours de bienvenue, a décrit ses impressions et celles de ses collègues concernant le travail réalisé depuis de longues années au Mémorial d’Auschwitz, en coopération avec le CIA.

Martin Schulz s’est montré touché par cet honneur : « Cette récompense signifie énormément pour moi. Nous tous ne devons jamais oublier que le mal ne dort pas. C’est précisément pourquoi nous devons continuer à combattre activement l’extrémisme de droite. Tant que nous n’oublierons pas les victimes ni leur nom, les nazis et également les néonazis seront perdants. Chacun de nous est appelé à intervenir activement. Détourner le regard n’est pas une alternative. »

 

 

© Europäisches Parlament
© Europäisches Parlament