CIA :: Comité International d'Auschwitz

Stauffenbergstraße 13/14
10785 Berlin
Allemagne

Téléphone: ++ 49 (030) 26 39 26 81
Télécopie: ++ 49 (030) 26 39 26 83

URI: http://www.auschwitz.info/

Navigation par les services:
 
Navigation par les langues:
 
Navigation par les langues:
 
 
 
 

Actualités

Bienvenue sur le site du Comité international d‘Auschwitz

Le Comité international d’Auschwitz est un regroupement de survivants d’Auschwitz et de leurs organisations. Il réunit en son sein des organisations, des fondations et des survivants de l’Holocauste issus de 19 pays. Le bureau du CIA est implanté à Berlin. Le président en exercice du CIA est Roman Kent qui émigra aux États-Unis après l’Holocauste.

 
Das B auf der Treppenstraße in Kassel

Inauguration du B à Cassel

Symbole de la résistance et de l’encouragement à réaliser des petites choses

Le 12 juin, jour de l’anniversaire d’Anne Frank, a été installée dans la Treppenstrasse à Cassel [Allemagne] la sculpture de la mémoire, le « B », la lettre mise à l’envers, figurant dans l’inscription cynique « ARBEIT MACHT FREI » [Le travail rend libre] située au-dessus du portail à l’entrée du camp d’Auschwitz. Devant un parterre de près de 150 invités, le conseiller municipal, Hajo Schuy, a souligné, dans un discours touchant et chargé d’émotion, l’importance du message de la sculpture. Marian Turski, vice-président du CIA, a rappelé l’importance pour les prisonniers, dans la vie quotidienne du camp, de ce message contenu dans une seule lettre mise secrètement à l’envers, en tant que symbole de la résistance et de l’encouragement à réaliser des petites choses. Lire la suite

en partant de la gauche : le prince Charles avec le « B », Marian Turski (survivant d‘Auschwitz), Michèle Déodat (artiste, designer du « B »), Hannah Pietsch (apprentie de la société VW), Laura Marks (Holocaust Memorial Day Trust) (photo : Paul Burns / CIA)

Ambassadeur de la tolérance et de l’humanité

La « sculpture de la mémoire » pour le prince Charles

Le 10 février 2017, le Comité international d‘Auschwitz a rendu hommage au prince Charles en lui remettant la « sculpture de la mémoire », la lettre « B ». Lors de la cérémonie à Londres, Marian Turski a déclaré : « Le message des survivants au monde d’aujourd’hui est le suivant : ne vous inclinez pas devant l’obscurité de la haine mais prenez fait et cause pour la dignité de tous les hommes. C’est pour nous un grand honneur et également un signe d’espoir de savoir la présence à nos côtés du prince de Galles en tant qu’allié. » Lire la suite

 
Jack Terry, Marian Turski, Noach Flug, Sam Bloch und Pierre Gouffault (© Boris Buchholz)

« L’héritage des survivants »

Preserver la memoire – Conserver les lieux authentiques – Assumer les responsabilites

« Nous invitons les jeunes générations à poursuivre notre lutte contre l’idéologie nazie et pour un monde juste, un monde de paix et de tolérance, un monde qui devrait être libéré de tout antisémitisme, racisme, xénophobie et extrêmisme fascisant. Voici ce que nous léguons aux générations futures. » Vous pouvez lire plus ici 

Roman Kent, survivant d’Auschwitz et président du Comité international d’Auschwitz © Boris Buchholz

Roman Kent, survivant d’Auschwitz et président du CIA

Poursuite des crimes nazis – un avertissement sans équivoque

« Peu importe combien de temps a passé, peu importe pendant combien de temps les coupables ont réussi à se soustraire aux recherches, peu importe combien de temps la justice s’est accordé : les coupables doivent savoir que le monde civilisé les poursuivra, si nécessaire pour le reste de leur vie et dans les coins les plus reculés de la planète. » Lire la suite